Une marque de coton bio engagée née de l’amour

Ni toi sans moi, ni moi sans toi

Crois-tu en l’amour ? Nous oui ! Les vêtements en coton bio de la marque française Lovebirds color sont nés de l’amour entre Delphine et Florian. « Ni toi sans moi, ni moi sans toi ». Cette parole, issue de la légende de Tristan et Iseut [1], a tout de suite retranscrit le sentiment que nous avons ressenti suite à notre rencontre entre deux confinements. Ainsi, devenus inséparables, nous avons eu envie de nous lancer vers de nos nouveaux horizons. Voici comment Lovebirds color est né. La liberté et l’enchantement des inséparables est l’ADN même de notre marque de vêtement. Tout comme la vision d’un “monde d’après” plus solidaire qui nourrit nos illustrations.

La naissance d’une marque française engagée

Quelques semaines seulement après notre rencontre, nous emménagions dans notre atelier, à Metz, pour créer, réfléchir et surtout nous amuser ! La platine disque résonne au son de Tom Jones quand Delphine coud les belles étiquettes de tes vêtements. Mais aussi au son d’Iggy Pop et des Cramps quand c’est l’heure de l’apéro. Chaque jour, nous mettons toute notre énergie, notre envie et notre amour à créer des visuels engagés qui t’accompagneront durant un bon moment, coton bio oblige 😉

L’étreinte du coton bio pour ta peau

Car ce lien « Ni toi sans moi, ni moi sans toi » représente également la relation entre toi et ton vêtement. Et savoir qu’un bout de Lovebirds color t’accompagne dans ta vie, c’est un immense privilège pour nous. Que la douceur et le moelleux de nos vêtements en coton bio te procurent chaleur, bonheur et réconfort dans ta vie ! Que nos visuels du “monde d’après” t’apportent de l’inspiration et égayent tes journées ! Car chacun de nos vêtements est une étreinte.


[1] Le vers est tiré du Lai du Chèvrefeuille, de Marie de France. Séparé d’Iseult depuis deux ans, Tristan obtient une ultime entrevue. Il se poste en cachette dans un fourré et, pour signaler sa présence, jette au milieu du chemin le symbole de leur amour : une branche de coudrier où s’enlace un brin de chèvrefeuille. Iseult a compris le message de son ami. Elle remarque sur le sol la branche de coudrier où le chèvrefeuille s’enlace fortement, et songe en son cœur : “Ainsi va de nous, ami ; ni vous sans moi, ni moi sans vous. »

Instant culture. Si tu veux en savoir plus sur cette légende : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tristan_et_Iseut

Un coton bio certifié pour caresser ta peau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Navigation
Fermer

Mon Panier

Fermer

Favoris

Recently Viewed Close

C'est super de te voir ici !

Un mot de passe sera envoyé à ton adresse e-mail

Vos données personnelles seront utilisées pour vous accompagner au cours de votre visite du site web, gérer l’accès à votre compte, et pour d’autres raisons décrites dans notre politique de confidentialité.

As-tu déjà un compte ?

Fermer

Catégories